Follow

Raimundo Matos, infirmière. Emerson Junior, patient

Alors que là-bas le monde s’effondre, alors que l’air s’évanouit et s’efface à jamais, mes yeux pleurent dans l’étreinte d’Emerson et de Raimundo : image religieuse et trop humaine, l’étreinte est tout ce qui nous reste, le soutien amical, la prière de la vie dans le confort de Dieu.

pressenza.com/fr/2021/01/raimu

· · Web · 0 · 1 · 0
Sign in to participate in the conversation
Mastodon (Aquilepouet)

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!