Follow

Le problème c'est pas que les IA volent du travail.
C'est qu'on n'en profite pas pour rémunérer les humains sur base de ce que produisent les machines.

L'IA devient menaçante au lieu d'être émancipatrice. Elle devrait nous sortir du besoin de travailler pour vivre. Elle est utilisée pour tuer le travailleur à la place.

Parce qu'elle est intégrée dans une logique capitaliste et non dans une perspective sociale, la machine est juste un ouvrier qui ne réclame pas sa part de la production.

@Cyphergoat C'est fou parce que c'est pas comme si ce raisonnement était compliqué... Et pourtant ça prends pas.

@faket Encore faut-il vouloir se débarrasser du capitalisme, des capitaux privés. C'est peut-être, malheureusement, ça qui ne prend pas. Depuis au moins le début de l'automatisation du travail, il y a environ 2 siècles. @cyphergoat

@igor @Cyphergoat Je pense que si les citoyens avaient les clés de réflexion et un minimum de fougue, cela se ferait assez rapidement. Il faut juste trouver des solutions pour apporter des informations et des clés de réflexion aux gens.

@igor
Et pourtant, une IA peut être privée, accumuler du capital et rémunérer la population sans que ça ne pose problème. Mais bon :D.
@Faket

@Cyphergoat @igor Mais l'IA ne peut pas accumuler du capital ou rémunérer une population à mon avis, elle peut servir à cela mais elle est toujours l'outil d'un humain, non?

@Faket
Bah oui mais on pourrait dire à cet humain qu'il doit payer autant de salaire que ce que l'IA lui fait économiser de salariat. Il accumulerait toujours grâce à sa production, de manière qui plus est exponentielle je pense, mais participerait de fait à l'émancipation du travail.
@igor

@cyphergoat C'est une proposition qui date du 19e siècle (Taxe Sismondi), lorsque les machines ont commencé à remplacer le travail humain. Une bonne idée en effet.

Je serais plutôt pour sortir du capitalisme, et faire en sorte que les moyens de production appartiennent à celles et ceux qui les utilisent.

@faket

@igor
Non mais pareil pour le second paragraphe hein :D ! Je dis juste que c'est possible sans casser le capitalisme, ce qui est assez fou.
@Faket

@cyphergoat Ben, demander aux propriétaires des machines de partager la richesse créer par leurs machines, c'est déjà une jolie entorse au capitalisme, en fait. Quand on voit qu'ils ont de la peine à tolérer les chaaaarges sociales, voire les salaires… :) @faket

@igor @Cyphergoat Il y a déjà pléthores d'exemples d'entreprises qui ont été reprises en gestion horizontale par les travailleurs et qui fonctionnent parfaitement maintenant. Il suffit de le faire en fait.

@Faket
Oui enfin ça c'est du typical communisme (même marxisme) haha
@igor

@Cyphergoat @igor Euh non, pas de communisme sans état, là on est plutôt sur du marxisme anarchiste à mon avis.

@faket Le communisme a pour objectif très clair de se passer de l'État. @cyphergoat

@igor
Accessoirement, la saisie des moyens de production est un modèle communiste tout autant qu'anarchiste. Ça dépend de son application, de son fonctionnement, de son champ d'action, etc.
@Faket

@igor @Cyphergoat Et de reprendre la différence entre propriété et possession...

@Cyphergoat et parce que nous (sur)vivons dans un système financiéro-capitaliste au profit d'une caste qui utilise le travail des autres pour vivre sans avoir besoin d'en faire elle (ou du moins si peu).

@Cyphergoat la solution : les devs doivent intégrer un module mettant le logiciel en grève aléatoirement ? (ce serait cool)

@DarckCrystale @Cyphergoat
Faudrait peut-être sensibiliser les gens qui s'intéressent aux IA aux questions sociales, genre parler de monnaie libre pendant les séminaires / formations / événements dédiés à l'IA ?

@roipoussiere
Je suis convaincu qu'il y a déjà de la littérature. Mais il faut peut-être porter ça dans les salons capitalonumériques (mdr) pour secouer un peu le bordel, en effet.
@DarckCrystale

@Cyphergoat @roipoussiere et déjà parler de monnaie libre, c'est ne pas parler des problèmes concrets des gens... un exemple plusse terre à terre serait : les personnes qui étaient payées sur les autoroutes pour tenir les caisses de sortie, maintenant ce sont des automates : ces personnes ont perdu leur travail et pourtant, le prix que l'usager paye pour l'autoroute a augmenté.

@DarckCrystale @roipoussiere @Cyphergoat Anyway c'pas la monnaie libre qui va redistribuer la richesse produite.

@Cyphergoat @DarckCrystale
Voila.
Tout comme il faut aller dans les salons de start-up nation pour aller leur parler d'ActivityPub afin qu'ils branchent leur nouvelle appli web ultra disruptive sur la fédération. ;D

@Cyphergoat @roipoussiere @DarckCrystale
Non ! Tu me feras le plaisir de dire capitalodigital, ou, si tu préfères, disruptodigital 😬

@Cyphergoat
Cela reflète bien ma pensée. On craint la perte/ destruction d'emploi. Or ce qui compte c'est la création de richesses ou valeur ajoutée.

Le remplacement du travail humain par des machines et de l'IA ne remet pas en cause ces création, la vrai question qui en aura le contrôle, comment seront-elles distribuées?

Ce qui est menaçant n'est pas tant l'IA mais qui aura le contrôle des moyens de productions. 1/2

@Cyphergoat
Car a la différence du capitalisme pre-révolution numérique, les possédants des moyens de production n'auront plus besoin de population pour faire tourner le système. Si cela reste entre les mains d'une petite minorité les classes non possédante n'auront encore moins de pouvoir pour faire prévaloir leur droit.

Je suis peut être très pessimiste mais sous prétexte écologique, est-ce qu'on court pas vers la disparition de tout un pan de la population mondiale a terme? 2/3

@Cyphergoat
Car si on suit la logique jusqu'au bout on constate que jusqu'a présent que ce soit les Etats ou les industries avaient un intérêt à avoir une population nombreuse.
Pour les Etats: administrer le territoire, avoir des paysans, soldats, etc.
Pour les industriels: richesses établies sur la logique de production de masse.

Or on risque d'arriver à un point où la classe dirigeante n'aura plus besoin d'une pop. nombreuse, et n'y verrait qu'une nuisance. C'est ca qui m'inquiete.

3/3

@Cyphergoat constat brutal j'en convient mais amha si on ne fait rien on court vers ce genre de scenario a +/- long terme.
Il est possible de reprendre les choses en main maintenant mais je pense qu'on a pas beaucoup de temps, qq décennies au plus.

Lorsque tous les métiers serons robotisés et/ou virtualises, si le contrôle reste dans les mains d'une petite minorité, elle se rendra compte qu'elle n'aura plus besoin du reste de la population et la ça peut très mal tourner...

@alfajet Quelques décennies ? Le capitalisme se sera déjà totalement effondré, crise des ressources, crise du climat, crises sociales.
@Cyphergoat

@camepicenes
@Cyphergoat

Si la machine fait un travail mieux que l'humain, très bien, qu'elle le fasse ! Le temps libéré pour l'humain doit alors servir à tout ce que la machine ne sait pas faire : l'aide à son prochain, la compréhension d'un autre humain pour résoudre un problème non-solvable par un calculateur, la création artistique… il y a tellement de choses à faire pour le bien de la société humaine !
On devrait se réjouir des possibilités de mécanisation.

@Cyphergoat Hum, les capitalistes allemands du début du siècle dernier avaient anticiper les évolutions de l'automatisation et préconisaient alors que l'emploi des machines devrait amener des cotisations sociales au même titre que les humains.

@Cyphergoat Il s'agissait là d'une vision purement économique et sociale de la politique (au sens premier du terme)
Depuis est venu se greffer un autre élément : le pouvoir, le contrôle. Et ce nouvelle élément a amener une nouvelle nécessité : celui de conserver une frange paupérisée de la population ; et aujourd'hui les emplois-à-la-con : la meilleure des méthodes pour que le capitalisme puisse nous asservir : que l'on continue à dépendre de lui.

Sign in to participate in the conversation
Mastodon (Aquilepouet)

[FR] Bienvenue sur TOOT.AQUILENET.FR

Aquilenet (Aquilenet.fr), fournisseur d'accès à Internet associatif, local et militant en Aquitaine vous accueille sur son instance Mastodon !

[EN] Welcome on TOOT.AQUILENET.FR

Aquilenet (Aquilenet.fr), associative Internet Service Provider, local et engaged, located in Aquitaine (Start-Up Nation) welcomes you on its Mastodon instance !