Trump suspendu sur Twitter et Facebook.
Il aura fallu que les fascistes attaquent directement, physiquement, les instances gouvernementales pour que ces plateformes responsables de l'état actuel des choses admettent que les discours fascistes et complotistes sont dangereux.

Notons quand même que seul le Sacro Saint Gouvernement méritait qu'on s'inquiète. Les anciennes exactions de l'alt-right, des suprémacistes et des néo-nazis avec un Q sur leur bannière n'entraînaient pas une telle indignation.

Follow

Et qu'on ne me lise pas de travers, je reste révolutionnaire. Cependant, la fin est importante, qu'on s'accorde sur le fait qu'elle justifie les moyens ou pas.
Quand on veut instaurer un État plus démocratique et égalitaire, ce n'est pas la même insurrection que quand on veut instaurer un État autoritaire et suprémaciste.

· · Tusky · 1 · 0 · 1

J'imagine que certains ont peur d'un État (ou d'une absence d'État 🏴) qui serait plus juste, plus émancipateur, plus égalitaire.
Je pense néanmoins que ça apporte objectivement (?) beaucoup plus de bonheur à un plus grand nombre qu'une autorité suprémaciste et capitaliste.

Bref, tout ça pour dire que siamo tutti antifascisti et que no pasaran.

Non-vegan food mention 

@Cyphergoat moi, lisant ça au réveil : « no parmesan »

Sign in to participate in the conversation
Mastodon (Aquilepouet)

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!